Menu

Sujets remarquables : « les Queules » du Mont beuvrais

Vestiges du plessage. Découvrez les « Queules » du Mont Beuvray

Le marcheur rencontre partout à travers le Morvan des lacis végétaux d’arbres couchés alignés qui indiquent les «pléchies» d’autrefois, lorsque charmes, frênes ou hêtres étaient rabattus à l’horizontale pour former une barrière végétale.

C’est sur le chemin d’accès au Mont-Beuvray que ces «queules» sont les plus impressionnantes. Au XIXe, Bulliot explique qu’elles servaient de haie entre le chemin et ce qui était à l’époque des pâturages et qui est aujourd’hui reboisé en hêtres ou en résineux. Les foyards, ayant une plus grande longévité que les autres espèces tressées par l’homme puis délaissées, ont repris leur croissance verticale. Aujourd’hui, joliment soulignées par les tressages qui les accompagnent, les queules ont acquis une valeur patrimoniale et touristique.

Source :  http://nature.on-rev.com/expos/Arbrem%20Morvan%2006.pdf

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *